Rester en Contact

Coupe d’Algérie du Football : 7ème Coupe pour le CRB

Sports

Coupe d’Algérie du Football : 7ème Coupe pour le CRB

7ème Coupe pour le CRB

Coupe d’Algérie du Football : 7ème Coupe pour le CRB

A l’occasion de cette 53e finale de la Coupe d’Algérie, le CRB est parvenu à arracher le trophée au bout des prolongations par un but assassin de Yahia Cherif, lui permettant d’accrocher une 7e étoile à son palmarès au détriment de l’ESS, champion sortant.

Stade du 5-Juillet. Affluence record. Arbitrage de M.Ghorbal assisté de MM. Omari et Etchiali.
Buts: Yahia Cherif (117′) CRB.
Avertissements: Draoui (32′), Heriat (48′), Chebira (77′) CRB. Bouchar (55′), Lamri (64′), Bedrane (75′) ESS.
ES Sétif: Khedaïria, Bouchar (Amokrane 70′), Haddouche (Boutebba 90’+5), Bedrane, Kenniche, Lamri, Djahnit, Aït Ouameur, Djabou, Bougueroua (Bakir 90′), Rebaï.
Entraîneur: Kheïreddine Madoui.
CR Belouizdad: Salhi, Naâmani, Heriat, Feham, Draoui, Belaïli, Cherfaoui, Lemhane, Khoudi, Chebira (Izghouti 110′), Lakroum (Aribi 90′).
Entraîneur: Badou Zaki.

En début de ce match, l’ESS a opté pour un jeu à terre avec des passes courtes, tandis que le CRB affichait une prudence d’entrée, procédant par un jeu rapide vers l’attaque. La première alerte interviendra à la 6e minute en faveur des Belouzidadis, suite au centre de Fahem Bouazza, Lakroum place une tête qui frôle le poteau gauche de Khedaïria. Le premier quart d’heure de cette finale a été marqué par un jeu musclé de part et d’autre avec beaucoup de duels sans pour autant offrir du spectacle ni des occasions de buts.

Après la 20e minute, l’Entente commençait à maîtriser un peu plus le jeu que le Chabab, avec une bonne organisation sur le terrain, mais sans grand danger. Même si la finition leur a fait défaut en début de match, les Belouizdadis se sont montrés plus dangereux par leurs attaques rapides, mais Lakroum et Draoui n’ont pas réussi à trouver la faille. Les Sétifiens se sont remis aux balles arrêtées bottées tantôt par le capitaine Djabou et tantôt par Djahnit, sans pour autant inquiéter Salhi.

Le Chabab aurait pu débloquer cette finale à la 34e minute suite à l’occasion ratée par l’avant-centre Lakroum, lancé en profondeur par Draoui, voyant le gardien Khedaïria sorti de façon hasardeuse, qui a tenté le lob de loin, sa balle sort éloignée du cadre. Deux minutes plus tard, Djabou a tenté une échappée individuelle depuis la ligne médiane du terrain, le meneur de jeu de l’ESS fut vite rattrapé par le capitaine Cherfaoui. Le CRB est plus entreprenant dans le jeu offensif lors de cette première demi-heure du match, tandis que l’Aigle noir s’en remet à son prodige Djabou qui tente d’orchestrer les attaques de son équipe, mais sans parvenir à créer le danger.

La suite de ce premier half n’a rien donné, entre une équipe sétifienne en manque de fraîcheur physique et qui tentait de gérer ses efforts et son jeu, face à une formation belouizdadie plus audacieuse, mais manquant d’efficacité. Après la pause citron, le match s’est davantage resserré et les occasions de buts se faisaient de plus en plus rares, puisque les deux équipes affichaient une prudence dans leur dispositif. Après l’heure de jeu, le rythme du match a considérablement baissé et les 22 acteurs n’arrivaient toujours pas à trouver le chemin des filets.

Le premier changement effectué dans le match a été à l’actif de l’ESS avec la sortie de Bouchar à la 70e minute sous le coup de blessure, laissant sa place à l’attaquant Amokrane. L’ESS semblait mieux en jambes en seconde période et parvenait à se positionner davantage dans le camp du Chabab. Les capés de Madoui auraient pu surprendre ceux de Badou Zaki à la 73e minute suite au corner botté par Haddouche, la tête de Bedrane fût détournée de justesse en corner par le défenseur Naâmani. L’Aigle noir aurait pu débloquer la marque à la 75e minute suite à l’excellente passe en profondeur de Bougueroua vers Djahnit, ce dernier seul face à Salhi se voit repousser son tir, Djabou étant loin pour prolonger l’action. Le premier remplaçant incorporé du côté du CRB a été Yahia Cherif à la place de Cherfaoui. Voyant son équipe dominer au jeu, le coach belouizdadi Badou Zaki a procédé à un changement tactique pour injecter du sang neuf à ses troupes. A cinq minutes de la fin du match, Yahia Cherif aurait pu tuer le match s’il avait profité de son occasion après avoir éliminé le défenseur Bedrane, il pivote et tire, sa frappe frôle le cadre. Les 90 minutes du match se terminent par un léger avantage pour le CRB, sans concrétisation, tandis que l’ESS n’est jamais parvenue à imposer son statut de champion d’Algérie.

Les deux équipes sont passées aux prolongations et la fatigue commençait à se faire ressentir dans les deux camps. Le CRB s’est montré plus volontaire et aurait pu être récompensé pour ses efforts à la 100e minute suite à la déviation de Aribi pour Yahia Cherif, ce dernier sans contrôle frappe en pivotant, le gardien Khedaïria claque le ballon en corner. La réponse de l’ESS interviendra à la 103e minute suite au coup franc tiré par Aït Ouameur, la tête placée de Bedrane passe à côté. Le défenseur Naâmani a failli tromper le portier de l’ESS à la 111e minute sur un coup franc direct en force botté des 25 mètres. Contre toute attente et alors que cette finale se dirigeait vers les tirs au but, Yahia Cherif a réussi l’exploit d’inscrire l’unique but du match à la 117e minute par un tir croisé à ras de terre qui trompe Khedaïria. La suite du match ne changera rien au score avant le coup de sifflet de l’arbitre Ghorbal pour signer la victoire du Chabab qui décroche sa 7e couronne, face à l’Entente qui n’ pas finalement réussi à décrocher le doublé.

Par Lounès M.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.

Plus sur Sports

To Top