Rester en Contact

Ericsson à la conquète du marché algérien

Economie

Ericsson à la conquète du marché algérien

Ericsson à la conquète du marché algérien

Le lancement de la 3G et de la 4G en Algérie, après des années de stagnation, positionne désormais le marché algérien des technologies de l’information et de la communication (TIC) parmi les plus attrayants de la région, au vu de ses capacités de développement dans les prochaines années.

Des perspectives qui semblent intéresser au plus haut point l’équipementier suédois Ericsson, déjà bien implanté en Algérie à travers divers partenariats, mais dont les parts de marché pourraient sensiblement augmenter dans les prochaines années. C’est du moins ce qui ressort de l’appréciation formulée, hier, par les responsables d’Ericsson, qui effectuent actuellement une visite à Alger dans le cadre d’une tournée méditerranéenne «Let’s do IT», consacrée aux services et solutions IT. L’équipementier suédois a d’ailleurs médiatisé, à Stockholm, lors d’une conférence relative au marché algérien début novembre, une étude sur les perspectives de croissance du marché à travers des sondages sur le taux de pénétration de la téléphonie mobile, ainsi que les taux d’utilisation des smartphones et des services internet.

L’étude réalisée dans plusieurs grandes villes algériennes, par l’observatoire ConsumerLab au profit d’Ericsson, a notamment permis, selon Giovanni Zappelli, responsable du groupe pour la Méditerranée, de dévoiler «un taux de pénétration des TIC de 98%» et de faire connaître les attentes des consommateurs algériens, dont la grande majorité utilisent des smartphones, en matière d’accès aux TIC.
«63% des utilisateurs ont pour projet de renouveler leur appareil au cours de l’année» et espèrent voir se développer les services e-learning et e-commerce, par internet, révèle notamment l’étude, ce qui augure, d’après Giovanni Zappelli, d’un «décollage du marché et une accélération des évolutions technologiques» en Algérie. Lors de l’événement organisé hier au Stand’All, Kiffan Club à Alger, les responsables d’Ericsson ont eu des discussions avec les professionnels algériens concernant les principales avancées technologiques et les dernières nouveautés du portefeuille IT de l’équipementier suédois.

Présent en Algérie depuis une quarantaine d’années, Ericsson a développé de nombreux partenariats dans le domaine des TIC avec le ministère de la Poste et les opérateurs de téléphonie mobile, dont des projets 3G avec Mobilis et Ooredoo, et la LTE avec Algérie Télécoms, et il a obtenu aussi de nombreux marchés dans d’autres secteurs, grâce notamment au projet de transmission optique ISG (BP, Statoil, Sonatrach), le projet de transmission radio avec TDA, le projet de VTMIS avec le ministère des Transports et a remporté un important contrat pour la fourniture d’équipements dans le cadre de l’autoroute Est-Ouest.

Zhor Hadjam

elwatan

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.

Plus sur Economie

To Top