Rester en Contact

Que faut-il faire lors d’un tremblement de terre?

Mesures de sécurité à prendre lors d'un séisme

Dossiers

Que faut-il faire lors d’un tremblement de terre?

Précedent1 of 4

Puisqu’on ne peut pas prévoir avec certitude quand un tremblement de terre surviendra, il est important de s’y préparer à l’avance. Il est donc question de trois étapes de base afin de se préparer pour prendre toutes ces précautions

  • savoir se protéger avant, pendant et après un tremblement de terre,
  • dresser un plan d’urgence,
  • avoir une trousse d’urgence.

Le fait de vous préparer à un tremblement de terre majeur vous préparera également pour plusieurs autres types de situations d’urgence.

À quoi faut-il s’attendre lors d’un tremblement de terre?

Un tremblement de terre de petite ou de moyenne envergure ne durent que quelques secondes et ne comportent aucun risque. Il se peut que, dans votre maison, certains plafonniers bougent et que certains objets soient secoués légèrement. Si vous êtes à l’extérieur, il se peut que vous sentiez un léger tremblement sous vos pieds. Si vous êtes près de l’épicentre du tremblement de terre, vous pourriez entendre une forte détonation suivie de secousses.

Un tremblements de terre de grande envergure: Il peut durer plusieurs minutes et constitue une catastrophe naturelle si son épicentre est à proximité d’une région densément peuplée ou s’il est d’une envergure suffisamment élevée pour la région.:

  1. Le sol ou le plancher bougera, peut-être de façon violente.
  2. Que vous soyez près ou loin de l’épicentre, vous sentirez probablement un tremblement suivi d’un mouvement rotatif, comme si vous étiez en mer.
  3. Si vous êtes éloigné de l’épicentre, il se peut que vous voyiez des bâtiments osciller ou que vous entendiez un grondement.
  4. Vous pourriez être étourdi et incapable de marcher pendant le tremblement de terre.
  5. Si vous vivez dans un immeuble en hauteur, vous ressentirez davantage d’oscillations et moins de secousses que dans un petit bâtiment à un seul étage. Aux étages inférieurs, le tremblement sera plus rapide (comme dans les maisons unifamiliales). Aux étages supérieurs, le tremblement sera plus lent, mais l’immeuble oscillera davantage.
  6. Des meubles et des objets non fixés pourraient basculer, glisser sur le plancher ou être propulsés violemment à travers la pièce.
  7. Des luminaires non stabilisés et des panneaux de plafond pourraient tomber.
  8. Des fenêtres pourraient se fracasser.
  9. Les alarmes-incendies et les systèmes de gicleurs pourraient se déclencher.
  10. Il pourrait y avoir des pannes de courant.

Que faire avant, pendant et après un tremblement de terre?

Pour vous préparer à un tremblement de terre, vous devez connaître les risques propres à votre collectivité et à votre région. À cet égard, consultez la rubrique « infos utiles » sur le site. Avant un tremblement de terre: Inspectez votre maison et imaginez tout ce qui pourrait arriver dans chaque pièce en cas de tremblement de terre violent. Au fur et à mesure, cochez les éléments que vous effectuez.

  1. Apprenez à tous les membres de votre famille (s’ils sont assez âgés) comment fermer l’eau et l’électricité.
  2. Étiquetez clairement les positions « ouvert » et « fermé » de l’eau, de l’électricité et du gaz.
  3. Recollez ou reclouez les bardeaux de toit décollés.
  4. Fixer le chauffe-eau à des montants verticaux ou à la maçonnerie en utilisant du matériel de renforcement afin d’éviter que le chauffe-eau ne bascule et endommage une conduite de gaz ou d’eau.
  5. Fixer les gros appareils, tels que les réfrigérateurs, aux murs.
  6. Fixer les appareils électroniques lours et dispendieux.
  7. Fixer le dessus des meubles lourds et des étagères au mur à l’aide d’encrage et de fixations flexibles.Évitez de placer des articles lourds sur les tablettes du haut.
  8. Fixer les objets dispendieux ou fragiles qu’il pourrait êre coûteux de remplacer.
  9. Fixez de façon sécuritaire les miroirs, les tableaux et les autres objets accrochés aux murs, afin d’éviter qu’ils ne tombent.
  10. Éloignez des cheminées et des fenêtres les lits et les chaises. N’accrochez pas de cadres ou autres objets lourds à la tête des lits. Fermer les rideaux et les stores empêchera les éclats de vitre d’aboutir sur les lits.
  11. Insérez des tapis antidérapants sous les téléviseurs, les ordinateurs et les petits appareils ménagers, ou fixez-les avec du velcro ou autres produits similaires.
  12. Installez des dispositifs à l’épreuve des enfants ou des loquets aux portes d’armoires pour empêcher leur contenu de tomber.
  13. Gardez les articles inflammables et tout produit chimique à usage domestique loin de toute source de chaleur et à un endroit où ceux-ci risquent moins de se répandre.
  14. Fixer les objets dans le garage afin de réduire les risques de déversements de matières dangereuses qui pourraient endommager un véhicule.
  15. Consultez un professionnel afin de vous informer sur d’autres façons de protéger votre maison, comme la fixer solidement à la fondation et d’autres techniques pour en améliorer la structure.
  16. Si vous habitez un immeuble d’appartements à plusieurs étages, consultez le gérant de votre immeuble ou le syndicat des copropriétaires pour décider du meilleur moyen de mettre votre logis « à l’épreuve » des tremblements de terre.
  17. Demandez conseil à des professionnels (ingénieurs, autorités de la protection civile) si vous ne savez pas exactement ce qu’il faut faire.
  18. Si vous habitez dans une maison mobile, vous pouvez laisser les roues de la maison mobile en place ou installer un système d’ancrage qui maintiendra la maison sur son support et diminuera les risques qu’elle tombe. Vérifiez si les auvents sont installés solidement. Pour obtenir plus d’information sur la meilleure façon d’ancrer la maison, communiquez avec une association de concessionnaires ou de propriétaires de maisons mobiles.
  19. Réviser votre plan d’urgence familial avec les membres de votre famille (voir [Préparer un plan d’urgence] pour plus d’informations).
    Conserver une trousse d’urgence qui vous permettra de subvenir à vos besoins pour une période minimale de 72 heures (voir étape 3 pour plus d’informations).
  20. Consultez votre courtier au sujet des assurances en cas de tremblement de terre. Vérifiez votre couverture : elle pourrait avoir une incidence sur votre capacité financière à recouvrer les pertes après un tremblement de terre.
Précedent1 of 4

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.

Plus sur Dossiers

To Top