Rester en Contact

Microsoft au centre d’une enquête pour corruption

Technologie

Microsoft au centre d’une enquête pour corruption

Microsoft au centre d’une enquête pour corruption

Le nom de Microsoft et de plusieurs de ses partenaires est cité dans des affaires en Russie, au Pakistan ou en Italie portant sur des soupçons de corruption. Aucune plainte ne vise pour le moment l’éditeur.

En mars dernier, le Wall Street Journal révélait que les autorités américaines enquêtaient sur des soupçons de corruption à l’international impliquant Microsoft et plusieurs de ses partenaires.

Selon de nouvelles informations du WSJ, l’enquête se poursuit avec des ramifications en Russie et au Pakistan. Ainsi selon un informateur anonyme, des revendeurs de logiciels Microsoft en Russie auraient eu recours à des pots-de-vin pour décrocher un contrat.

Egalement une enquête interne chez Microsoft

Au Pakistan, c’est le géant américain des logiciels qui est directement mis en cause par un informateur. Selon le témoignage de ce dernier,  Microsoft aurait autorisé une société de conseil à offrir un séjour de cinq jours en Egypte à un membre du gouvernement pakistanais et à sa femme pour remporter un appel d’offres.

Et d’après ces sources, Microsoft aurait effectivement remporté ces deux marchés en Russie et au Pakistan au cours des huit derniers mois. En mars dernier, la firme de Redmond et certains de ses partenaires étaient déjà soupçonnés de pratiques comparables en Chine, en Roumanie et en Italie.

Le Wall Street Journal fait savoir que l’enquête du Département américain de la justice et de la SEC se poursuit et qu’à ce jour ni Microsoft ni aucun de ses partenaires n’a officiellement été mis en accusation.

Une enquête interne aurait par ailleurs été ouverte par Microsoft. Un responsable juridique de Microsoft, John Frank, assure que tous les soupçons de corruption portés à l’attention de la firme sont pris au sérieux et que celle-ci coopère pleinement à toutes les enquêtes.

Continue Reading

Plus sur Technologie

To Top