Rester en Contact

Sahara-Occidental: Nathalie Arthaud pour l’autodétermination du peuple sahraoui

International

Sahara-Occidental: Nathalie Arthaud pour l’autodétermination du peuple sahraoui

La candidate du parti Lutte Ouvrière à l’élection présidentielle française, Nathalie Arthaud, a exprimé son soutien à l’autodétermination du peuple sahraoui soutenant la rupture de tout accord militaire avec le Maroc.

« Je me prononce, comme l’a toujours fait mon parti Lutte Ouvrière, pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et donc en particulier pour celui du peuple sahraoui. J’affirme, comme l’a toujours fait Lutte Ouvrière, ma solidarité avec sa lutte pour la reconnaissance de ses droits« , a-t-elle écrit dans une lettre adressée à l’Associations des amis de la République arabe sahraouie démocratique (AARASD), dont l’APS a obtenu mardi une copie.

Elle a réclamé, dans sa réponse à la demande de l’AARASD de clarifier sa position vis-à-vis de la question du Sahara occidental, la reconnaissance effective du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination, à commencer par la mise en oeuvre des résolutions de l’ONU jusqu’à présent restées lettre morte, pour que les droits et libertés d’information, d’association, de manifestation et de circulation soient reconnus sans restriction à la population sahraouie sur son territoire.

Pour elle, le peuple sahraoui devra avoir le plein contrôle de l’exploitation de ses ressources, appelant à cette occasion le démantèlement du mur de séparation érigé par le Maroc sur le territoire sahraoui.

La candidate à la présidentielle, dont le premier tour est prévu dimanche, est favorable pour rompre tout accord de coopération militaire avec l’actuel gouvernement marocain.

En Afrique, je suis pour rompre avec la politique des gouvernements français qui contribuent à l’exploitation des peuples de la région par les trusts impérialistes, français en premier lieu, et par leurs alliés locaux, y compris souvent en recourant à l’intervention militaire directe, je suis pour rompre tout accord de coopération militaire avec l’actuel gouvernement marocain, a-t-elle précisé, affirmant qu’un pouvoir des travailleurs établi en France chercherait à développer une coopération fraternelle avec tous les autres peuples, en particulier avec les peuples du Maghreb qui, après avoir été longtemps victimes du colonialisme français, continuent aujourd’hui à subir l’exploitation des grandes sociétés capitalistes occidentales. APS

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.

Plus sur International

To Top